Sommaire

 

Chez les femmes, la vaginose est un des motifs de consultation le plus fréquent. Elle concerne même environ 50 % des infections du vagin. Qu’est-ce que c’est exactement ? Comment se manifeste-t-elle ? Et comment la traiter ?

Toutes les infos dans notre article.

Vaginose : qu'est-ce que c'est ?

La vaginose, qu’on appelle aussi vaginose bactérienne désigne un déséquilibre de la flore microbienne du vagin :

  • Elle est l’infection vaginale la plus commune.
  • Elle est le résultat de la prolifération d’une ou plusieurs bactéries, comme par exemple Gardenerella, Prevotella ou encore Mobiluncus.
  • Les femmes ayant des plusieurs partenaires sexuels ou celles en ayant un nouveau sont plus sujettes à la vaginose. La vaginose n’est par contre pas une infection sexuellement transmissible.
  • Chez les femmes atteintes de vaginose, la bactérie lactobacille, qui normalement maintient un niveau d’acidité dans le vagin et restreint la prolifération d’autres bactéries, est en diminution.

Symptômes de la vaginose

Les symptômes d’une vaginose sont nombreux et variés. Il est cependant important de les connaître, pour détecter au plus vite la survenue d’une vaginose et pouvoir consulter un médecin. Parmi les manifestations de la vaginose, citons :

  • des pertes vaginales anormales, d’aspect laiteuses, blanches ou grisâtres ;
  • des démangeaisons ;
  • des sensations de brûlures ;
  • des odeurs désagréables ;
  • des douleurs après des rapports sexuels ;
  • ou encore des irritations et douleurs en urinant.   

Vaginose : prévention et traitement

Prévention des vaginoses avec une bonne hygiène de vie

Il existe des astuces pour prévenir l’apparition de la vaginose, ou du moins pour minimiser le risque qu’elle survienne. Citons par exemple :

  • éviter les douches vaginales ;
  • privilégier les savons doux ;
  • éviter de propager les bactéries du rectum vers le vagin, notamment en s’essuyant de l’avant vers l’arrière après avoir déféqué ;
  • éviter de porter des pantalons trop serrés, qui retiennent l’humidité et favorisent ainsi la prolifération bactérienne.

Traitement d’attaque avec des antibiotiques

La vaginose étant causée par une ou des bactéries, ce sont des antibiotiques qui la traitent. Citons :

  • le métronidazole, c’est l’antibiotique le plus souvent prescrit en cas de vaginose ;
  • ou encore la clindamycine.

Prévention des récidives avec des probiotiques

Après un premier traitement par métronidazole, plus de la moitié des femmes ont un nouvel épisode dans l’année qui suit et plus des deux tiers présentent un déséquilibre du microbiote vaginal, ce qui augmente les risques d’une nouvelle infection.

Pour éviter les récidives, il est possible d’utiliser des probiotiques type lactobacilles :

  • ils rétablissent l’équilibre de la flore vaginale ;
  • ils stimulent l’immunité locale.

Les probiotiques riches en lactobacilles peuvent être administrés aussi bien par voie vaginale que par voie orale.

Pour aller plus loin :

  • Pour en savoir plus sur la mycose vaginale, ses symptômes, ses causes ou encore la manière de la traiter.
  • La trichomonase est une infection sexuellement transmissible parmi les plus fréquentes à travers le monde. On vous en dit plus sur cette maladie le plus souvent asymptomatique.
  • Les mycoses peuvent être contagieuses. Le point dans notre article.

Ces pros peuvent vous aider