Sommaire

Qu’est-ce qu’une vulvodynie ? Quelles sont les causes de douleurs à la vulve ? Qu’est-ce que le syndrome des brûlures vulvaires ? Est-ce une infection sexuellement transmissible ? Qu’existe-t-il pour soigner les douleurs vulvaires ?

Toutes les réponses dans notre article.

Qu’est-ce qu’une vulvodynie ?

Une vulvodynie correspond à une douleur persistante ressentie au niveau de la vulve. On parle aussi de vestibulite, de dysesthésie vulvaire ou de syndrome des brûlures vulvaires. Elle est souvent éprouvée comme une sensation de brûlure sans lésion mais peut également être décrite sous la forme de tiraillement, de pincement ou de sécheresse.

La douleur peut être diffuse ou localisée (clitoris, vestibule vulvaire, un côté de la vulve), spontanée ou provoquée par un contact. On parle de vulvodynie lorsque la douleur revient fréquemment sur une longue période (pendant trois à six mois).

Vulvodynie : causes, diagnostic et traitement

Cause

L’origine des vulvodynies n’est pas bien définie. Comme pour la fibromyalgie, on suppose que la perception de la douleur est amplifiée à cause d’un problème du système nerveux.

Diagnostic

Le diagnostic d’une vulvodynie repose sur :

  • un examen clinique ;
  • des analyses afin d’écarter toute infection éventuelle qui pourrait expliquer les douleurs de la vulve (candidose, herpès, infection urinaire par exemple).

Traitements

Pour traiter les douleurs liées à une vulvodynie, les éléments suivants peuvent être proposés :

  • un anesthésiant local ;
  • un médicament contre la douleur ;
  • une kinésithérapie (notamment des exercices pour améliorer le tonus pelvien) ;
  • un antiépileptique ;
  • un antidépresseur ;
  • une psychothérapie ;
  • une vestibulectomie (ablation de la muqueuse douloureuse du vestibule vulvaire) de manière exceptionnelle.

Est-ce que les vulvodynies sont des maladies imaginaires ?

Les vulvodynies ne sont pas des maladies imaginaires, la douleur est réelle.

Étant des maladies encore peu connues de nos jours, il convient de rappeler certains points au sujet des vulvodynies :

  • Les vulvodynies ne sont pas des infections sexuellement transmissibles.
  • Les vulvodynies ne sont ni des cancers ni des signes d’un début de cancer.
  • Les vulvodynies ne sont pas des maladies incurables.

Quelle différence entre vulvodynie et maladie vulvaire ?

La vulvodynie est une douleur à la vulve qui a la particularité de ne pas présenter de lésion apparente contrairement à d’autres maladies où la vulve peut être le siège d’une infection, d’une inflammation ou d’une tumeur.

Prurit vulvaire

Le prurit vulvaire est caractérisé par des démangeaisons au niveau de la vulve.

Vulvite

Une vulvite est une inflammation de la vulve qui peut être causée par des bactéries, des champignons, des parasites, des virus…

Herpès vulvaire

L’herpès vulvaire est une infection sexuellement transmissible. Cette maladie se manifeste d’abord par un prurit ou une sensation de brûlure intense puis des vésicules apparaissent.

Kraurosis

Le kraurosis, aussi appelé lichen scléro-atrophique de la vulve, est une maladie de la peau qui se développe au niveau de la vulve. Le kraurosis survient en général après la ménopause.

Ces pros peuvent vous aider