Sommaire

Les pertes blanches sont normales mais si elles deviennent épaisses ou odorantes, alors il faut consulter. Qu’est-ce que sont les pertes blanches épaisses, quand doit-on consulter justement ? Et que faire ? On vous répond dans notre article.

Pertes blanches épaisses : définition

Rappelons d’abord, pour mieux comprendre, que le vagin libère de manière naturelle des sécrétions : on les nomme pertes ou sécrétions vaginales. Elle surviennent dès la puberté et tout au long de la vie des femmes. Le vagin est tapissée d’ensemble de germes que l’on désigne sous le nom de flore vaginale, un milieu fragile dont l’équilibre est en constante évolution.

Appelées aussi leucorrhées, les pertes blanches sont des sécrétions vaginales :

  • elles sont normales chez les femmes quand elles sont indolores, claires ou laiteuses, et qu’elles ne provoquent pas de sensation de brûlures ni ne raidissent les sous-vêtements ;
  • les pertes vaginales sont le moyen qu’utilise le vagin pour évacuer ses déchets (principalement des cellules mortes et un liquide légèrement visqueux) et rester propre ;
  • dans certains cas par contre, elles peuvent être dues à une infection, elles ont alors une couleur ou une odeur inhabituelle, ou bien qu’elles s’accompagnent de symptômes comme des démangeaisons. 
Lire l'article Ooreka

La consultation en cas de pertes blanches épaisses

Si les pertes vaginales deviennent odorantes, trop importantes, que leur aspect est mousseux ou grumeleux, ou bien qu’elles sont accompagnées de douleurs ou de démangeaisons, alors il est préférable de consulter un médecin qui pourra poser un diagnostic précis et proposer une solution adaptée.

Il interrogera son patient sur son âge, son activité sexuelle, ses habitudes de vie et d’hygiène, sur les marques de cosmétiques utilisées ou encore sur les caractéristiques de ces pertes vaginales.

Il pratiquera un examen gynécologique : l’aspect et l’odeur des sécrétions pourront déjà l’orienter vers une conclusion. Il pourra faire un frottis vaginal pour compléter ses observations ou encore un prélèvement des sécrétions pour les analyser précisément.

Causes des pertes blanches épaisses

Des pertes blanches épaisses peuvent être le signe de plusieurs pathologies :

  • une mycose vaginale ou vaginite à champignon, le plus souvent causée par le champignon Candida albicans ;
  • une infection urinaire ou vaginale ;
  • la présence d’un parasite.

Il est à noter que les pertes blanches peuvent être différentes à certaines périodes de la vie d’une femme :

  • elles sont plus abondantes pendant la grossesse, l’allaitement mais aussi lors des quelques jours précédant l’ovulation ;
  • elles sont plus épaisses et visqueuses au moment de l’ovulation : pas de panique donc, il est normale à ces périodes que les pertes soient inhabituelles.

Ces pros peuvent vous aider