Sommaire

La mycose des pieds, également dénommée pied d'athlète, est une affection fréquente des pieds.

Les pieds peuvent être touchés par plusieurs types d'atteintes cutanées :

Mycose au pied : macération et humidité

La mycose aux pieds est provoquée par la prolifération d'une flore microbienne (champignons) et favorisée par la macération et l'humidité.

On la rencontre fréquemment chez le sportif ou chez les pêcheurs.

Les symptômes caractéristiques sont :

  • présence de rougeurs et d'ampoules au niveau des orteils,
  • fissures : la peau « craque » par endroits, notamment entre les orteils,
  • démangeaisons plus ou moins importantes,
  • une desquamation (perte de squames, fragments de cellules de la peau) plus ou moins importante au niveau de la plante du pied.

Traitement de la mycose des pieds

Cette affection doit être soignée rapidement et efficacement afin d'éviter les phénomènes de surinfection.

Le traitement de la mycose des pieds sera basé sur :

  • l'hygiène des pieds (bains de pieds),
  • l'application d'antiseptiques sur les zones infectées,
  • l'application des traitements antifongiques selon la forme prescrite : pommade, crème, poudre, etc. (vous pouvez par exemple utiliser une crème à base d'argent colloïdal à 200 ppm).

Traitement des mycoses des pieds en aromathérapie

En aromathérapie, plusieurs huiles essentielles (HE), couplées à des huiles végétales (HV), permettent de venir à bout des mycoses des pieds.

Ensuite, dans un flacon de 20 ml, plusieurs préparations sont envisageables :

  • Un mélange antifongique avec :
    • 30 gouttes d'HE de palmarosa (Cymbopogon marinii (Wats.)/herbe),
    • 30 gouttes d'HE d'arbre à thé (Melaleuca alternifolia (Cheel.)/feuilles),
    • de l'HV de jojoba (cire liquide).
  • Un mélange antifongique et anti-inflammatoire avec :
    • 45 gouttes d'HE de myrte rouge (Myrtus communis (L.) ct 1-8 cinéole/feuilles),
    • 15 gouttes d'HE de lavande fine (Lavandule angustifolia (Mill.)/fleurs),
    • 5 ml d'HV de calophylle,
    • de l'HV de jojoba (cire liquide).
  • Un autre mélange antifongique et anti-inflammatoire avec :
    • 45 gouttes d'HE de vétiver (Vetiveria zizanioïdes (L.)/Nash/racines),
    • 15 gouttes d'HE de géraniium bourbon (Pelagornium x asperum  (Ait.)/feuilles),
    • 5 ml d'HV de calophylle,
    • de l'HV de jojoba (cire liquide).

Une fois la préparation de votre choix prête, agitez bien le flacon et appliquez deux à trois fois par jour une petite noisette du mélange sur la zone à traiter en faisant en sorte de bien la faire pénétrer. Répétez l'application pendant 2 à 3 semaines.

Prévenir l'apparition de mycose aux pieds

Afin de prévenir l'apparition de mycoses, il faut éviter de :

  • porter des chaussures favorisant la transpiration et la macération ;
  • marcher pieds nus dans les lieux communs : salles de sport, piscine, etc.

On pensera à :

  • bien nettoyer et sécher les pieds après une séance de sport (jogging, voile, etc.) ;
  • assurer une bonne hygiène quotidienne des pieds ;
  • soigner les blessures mêmes d'apparence bénigne des pieds.

Des risques de surinfection

La mycose des pieds peut être favorisée par une mauvaise circulation au niveau des extrémités.

  • Chez le diabétique, si elle est mal soignée, l'affection peut provoquer des lésions invalidantes et très difficiles à soigner.
  • Si la mycose des pieds n'est pas traitée, les lésions peuvent se surinfecter et nécessiter un traitement plus contraignant.

Il est donc impératif de mettre en place un traitement, peu après l'apparition des premiers symptômes.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Zones du corps atteintes

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider