Sommaire

Avec la candidose, la dermatophytose ou le Pityriasis versicolore, l'aspergillose est l'un des différents types de mycose.

Certains types de mycoses, comme la pneumocystose la cryptococcose, peuvent mettre la vie du sujet en danger si elle n'est pas soignée au plus vite. Quant à l'aspergillose, elle peut également devenir dangereuse dans certains cas.

Lire l'article Ooreka

Origine de l'aspergillose

L'aspergillose est une maladie due à un champignon, l'Aspergillus. Elle appartient donc à la famille des mycoses :

  • A priori, ce champignon n'est pas dangereux, puisque nous l'inhalons tous à des doses minimes tous les jours.
  • C'est sa prolifération et son inhalation à forte dose qui le rendent pathogène.

Caractéristiques

Localisation

Comme pour la cryptococcose, une fois le champignon inhalé, l'aspergillose peut se localiser à différents endroits :

  • Les bronches (aspergillose bronchopulmonaire) : le champignon correspondant porte le nom d'Aspergillus fumigatus ou Aspergillus nidulans, ce dernier provoquant souvent un asthme caractéristique.
  • Les oreilles, ce qui entraîne une mycose de l'oreille : le champignon localisé au niveau du conduit auditif porte le nom d'Aspergillus niger.
  • Le nez / les sinus : il s'agit de l'aspergillose sinuséenne.
  • Les poumons : on parle alors d'aspergillose pulmonaire.

Populations à risque

L'aspergillose se rencontre beaucoup chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli :

  • les personnes immunodéprimées, qui sont les plus exposées ;
  • les personnes stressées et fatiguées, qui ont des défenses affaiblies temporairement ;
  • les personnes ayant des maladies graves et dont les défenses naturelles sont très affaiblies.

Diagnostic et traitement de l'aspergillose

Symptômes

Dans certains cas, les symptômes suivants ne sont pas attribuables à l'aspergillose. Cependant, dans le doute, il vaut toujours mieux consulter votre médecin qui pourra seul établir le diagnostic juste. Ces symptômes peuvent être :

  • des difficultés à respirer ;
  • des troubles visuels ;
  • des maux de tête ;
  • des douleurs du thorax.

Diagnostic

Pour poser le diagnostic de l'aspergillose, on peut avoir recours à une bronchoscopie qui permet, grâce à l'utilisation d'un appareil à fibre optique, de détecter la présence de l'Aspergillus.

Lire l'article Ooreka

Traitement

L'aspergillose est facile à soigner par un traitement fongique approprié. A priori, cette maladie est sans gravité, sauf si elle prend des formes plus développées telles que :

  • l'aspergillose semi-invasive (exemple : l'aspergillose pulmonaire) ;
  • l'aspergillose invasive (étendue fulgurante du champignon à plusieurs organes, qui peut être fatale).

Éviter l'aspergillose

S'il est parfois difficile d'éviter son contact, notamment les lieux publics humides, il est pourtant utile de le traquer dans les lieux de vie :

  • en combattant les moisissures dans son habitation ;
  • en nettoyant régulièrement les appareils de ventilation – ventilateurs et climatisation (maison et voiture).

Cela permet d'éviter d'inhaler des particules qui sont dans l'atmosphère et qui contiennent l'Aspergillus.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre les mycoses

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider