Sommaire

La dermatophytose fait partie des différents types de mycose dont nous pouvons être affectés, avec la candidose, la pneumocystose, le Pityriasis versicolore , la cryptococcose ou encore l'aspergillose.

Qu'est que la dermatophytose et quelle est son origine ? Quels sont les différentes variétés de dermatophytoses et comment les éviter ? Explications.

Lire l'article Ooreka

Définition de la dermatophytose

La dermatophytose tire son nom du « dermatophyte », un champignon du corps humain – mais que l'on trouve aussi chez l'animal.

Ce champignon est particulièrement « friand » de kératine, et va coloniser tous les endroits qui en sont porteurs, dont :

  • la peau ;
  • les poils (aussi bien chez l'humain que chez l'animal) ;
  • les cheveux ;
  • les ongles ;
  • les griffes chez l'animal.

Les autres noms de la dermatophytose sont dermatophytie et dermatomycose (car la dermatophytose n'est autre qu'une mycose).

Comment survient la dermatophytose ?

La dermatophytose peut apparaître pour différentes raisons :

  • soit par la contamination entre deux personnes, ou entre un animal et une personne (cas fréquent de la teigne) ;
  • soit par la contamination ou le contact avec des lieux favorisant la prolifération du champignon (exemple : marcher nus pieds à la piscine ou à la plage), humidité et chaleur étant très appréciés des champignons.

Des maux divers

La dermatophytose s'intéresse à toutes les mycoses qui atteignent les parties du corps qui présentent de la kératine : poil, cheveu, ongles, peau.

On trouve parmi ces mycoses :

  • les teignes, qui sont des mycoses du cuir chevelu ;
  • les onychomycoses, ou mycoses des ongles ;
  • les épidermophyties, qui touchent l'épiderme, comme l'herpès circiné ;
  • les tricophyties, qui touchent également l'épiderme et se présentent sous forme de taches arrondies, souvent à l'intérieur des cuisses et accompagnées de démangeaisons.

Traitement de la dermatophytose

La dermatophytose n'est pas une maladie de peau qui peut se contenter d'un auto-diagnostic.

En effet, on pense parfois à tort que l'on a telle ou telle maladie de peau, mais le diagnostic est erroné et par conséquent, le traitement n'est pas adapté.

Les mycoses ne sont pas dangereuses dans la majeure partie des cas, mais elles nécessitent un traitement qui peut s'avérer long. Toutefois, il permettra d'éliminer le processus de prolifération et saura vous éviter tout problème de contamination.

Pour faire le diagnostic de la maladie et vous conseiller le traitement approprié (traitement antifongique local et parfois traitement oral simultané), seul le médecin pourra vous conseiller.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre les mycoses

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider