Sommaire

 

Une fois le diagnostic de la mycose posé par le médecin, on pourra choisir le traitement approprié.

L'acupuncture fait partie des solutions alternatives pour guérir les mycoses, et on peut obtenir de bons résultats par ce type de soin.

Sur quels types de mycoses l'acupuncture agit-elle efficacement ?

Lire l'article Ooreka

Mycoses et acupuncture : efficacité

Principe

L'acupuncture est une technique thérapeutique dont le principe est d'apposer sur la peau, sur les points d'acupuncture, eux-mêmes courant le long des méridiens, des aiguilles spéciales. Selon les cas, elle peut avoir une visée préventive ou curative.

Pour pratiquer une séance d'acupuncture, le praticien acupuncteur va utiliser :

  • soit des aiguilles ;
  • soit des ventouses ;
  • soit des moxas (moxibustion).
Lire l'article Ooreka

Utilité

Aujourd'hui, on reconnaît que l'acupuncture a de nombreuses applications thérapeutiques aux niveaux :

  • psychique ;
  • organique ;
  • osseux ;
  • esthétique.

Elle peut même, dans certains cas, donner des résultats là où d'autres techniques ont échoué (exemple : allergies, dépendance...).

Cependant, elle ne dispense pas de demander l'avis d'un médecin, ni de prendre des médicaments.

L'action de l'acupuncture sur les mycoses

Contre la mycose, l'acupuncture peut avoir une réelle efficacité. S'il n'est pas vraiment prouvé qu'elle puisse éliminer les symptômes, son action est essentielle dans le traitement de certaines causes de la mycose :

  • Le traitement du terrain : l'acupuncture va permettre de renforcer les défenses naturelles de l'organisme. Le travail de fond consistera à faire 3 à 4 séances par an chez l'acupuncteur.
  • Le changement d'habitudes néfastes qui entraînent les mycoses :
    • Les champignons se développent plus vite lorsque le patient a tendance à absorber trop de sucres rapides.
    • L'acupuncture peut donc l'aider à réguler son appétit pour ne plus avoir envie de sucrerie (c'est aussi une aide qu'apporte l'acupuncture dans l'amincissement des personnes qui ont un problème de surpoids).
  • La gestion des émotions négatives, comme le stress ou l'anxiété, qui occasionnent chez les sujets sensibles aux mycoses des crises régulières avec mycoses à répétition.
  • Le renforcement des défenses de l'organisme lorsque celui-ci est plus fragile du fait d'un changement de saison, d'une fatigue, d'un excès de stress et de troubles hormonaux.

Le rééquilibrage énergétique chez les sujets perturbés est souvent utile pour éviter de développer une mycose. Pour en savoir plus, demandez conseil auprès d'un médecin-acupuncteur.

Lire l'article Ooreka

Peut-on guérir définitivement une mycose par acupuncture ?

Le soin par acupuncture, aussi efficace soit-il, ne garantit pas que le patient ne fera plus de mycose. Il est nécessaire de prendre certaines précautions afin d'éviter les récidives.

Il est utile d'observer certains gestes de prévention lorsque :

  • les mycoses ne sont pas dues à une pathologie grave (cancer, diabète, immunodépression) ;
  • l'on peut agir sur le terrain afin d'éviter la prolifération des levures (champignons).

Ces gestes se résument à :

  • Ne pas surconsommer des antibiotiques s'ils ne sont pas nécessaires.
  • Prendre des compléments de probiotiques pour améliorer la flore des muqueuses (exemple : flore buccale ou flore intestinale).
  • Améliorer la qualité de son alimentation.
  • Avoir une bonne hygiène de vie et un sommeil de qualité.
  • Apprendre à gérer son stress et son anxiété.
  • Prendre quelques mesures préventives en matière d'hygiène dans l'habitat.
  • Choisir des matières naturelles pour les vêtements et chaussures.
Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider