Sommaire

La mycose est une maladie bénigne qui se soigne assez facilement, pourvu que l'on aie la patience de suivre son traitement jusqu'au bout.

En revanche, le fait de ne pas aller jusqu'à la fin d'un traitement risque de ne pas enrayer complètement le facteur déclenchant de la mycose, qui peut devenir une mycose chronique, qui se manifeste par des mycoses à répétition.

Quels sont les autres facteurs pouvant rendre une mycose chronique ? Est-il possible d'éviter les mycoses à répétition ?

Lire l'article Ooreka

Mycoses à répétition : les facteurs aggravants

Pour comprendre pourquoi une mycose revient régulièrement, il est nécessaire de connaître la cause qui déclenche et re-déclenche systématiquement le même genre de mycose. Cela peut résoudre les problèmes non solutionnés par les médicaments, qui s'attaquent davantage aux symptômes.

Il existe quelques facteurs favorisant le développement de certaines mycoses chez le patient :

  • Des habitudes alimentaires inadaptées : déséquilibre alimentaire, carences en certaines aliments, excès de sucres et de graisses favorisent l'apparition des mycoses.
  • Le stress et l'anxiété : chez certaines personnes, la corrélation a pu être faite, selon laquelle la mycose récidivait en période de stress.
  • Un choc psychologique qui va affaiblir les défenses de l'organisme.
  • Le diabète créé aussi un terrain favorisant les mycoses.
  • Les personnes dont le système immunitaire est affaibli seront plus souvent touchées par les mycoses à répétition.
  • L'environnement est aussi à prendre en compte dans l'aggravation du phénomène de répétition : une personne qui fréquente très souvent piscines et hammams aura plus tendance à attraper des mycoses (favorisées par la chaleur et l'humidité).
  • La transpiration accentue et multiplie les mycoses. Il est important de se sécher régulièrement avec une serviette propre en cas de transpiration.
  • Les personnes qui ont une peau grasse auront plus souvent des mycoses (visage, cuir chevelu) que les personnes à peau normale.
Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Éviter les mycoses chroniques

Pour mettre tous les atouts de son côté et éviter qu'une mycose devienne chronique, le patient pourra observer quelques règles simples, notamment :

  • Veiller à sa qualité de vie (alimentation, sommeil, activité physique régulière).
  • Se laver les mains après avoir pris les transports publics, en sortant des toilettes, après avoir été en contact avec un animal qu'il ne connaît pas, etc.
  • Lorsque l'on constate l'existence d'une mycose, consulter au plus vite et prendre le traitement prescrit sérieusement et en intégralité.
  • Porter des chaussures ou des mules à la piscine et à la plage.
  • S'asseoir sur une serviette de toilette lorsque l'on fréquente souvent les bancs des piscines.
  • Prendre une douche et se sécher correctement après une séance de sport (pour éliminer toute trace de transpiration).
  • Utiliser des produits au pH doux pour la toilette.
  • Pulvériser régulièrement un hydrolat (au choix) : d'arbre à thé (tea tree), de lavande fine, de myrte rouge, de romarin officinal, de mélisse officinale ou de litsée citronnée.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre les mycoses

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider