Sommaire

 

Les mycoses ne sont pas uniquement visibles à la surface du corps, mais elles peuvent aussi se développer sur certains organes internes : tube digestif, œsophage, intestins.

Quelle est l'origine de la mycose digestive ? Comment l'identifier et la soigner au mieux ?

Lire l'article Ooreka

Mycose digestive : définition

Les mycoses internes touchent essentiellement le système digestif, depuis la mastication des aliments (bouche, langue) jusqu'à leur évacuation (intestins), en passant par les organes qui digèrent (le tube digestif, l'estomac, l'oesophage).

Lire l'article Ooreka

Mécanisme

Tous ces organes internes comportent des muqueuses, qui sont le nid de certains champignons. Leur présence est naturelle.

  • En revanche, un état de santé déficient, une mauvaise nutrition trop riche en sucres ou encore un stress permanent peuvent modifier l'état de la flore et mettre à mal nos muqueuses.
  • Les champignons se multiplient alors de façon désordonnée.
  • C'est ainsi que la muqueuse digestive se « surpeuple » de son hôte : le Candida albicans. Ce dernier, un champignon que l'on retrouve aussi au niveau de la bouche et des autres muqueuses, occasionne la candidose.

Types de mycoses digestives

La mycose digestive peut s'étendre :

Lire l'article Ooreka

Symptômes

Quelques troubles simultanés peuvent alerter :

  • une fatigue inhabituelle et persistante, des troubles du sommeil ;
  • des migraines ;
  • des allergies, des problèmes cutanés (acné, eczéma) ;
  • des infections gynécologiques ou des infections urinaires ;
  • des troubles digestifs chroniques : ballonnements, gaz, douleurs et/ou aigreurs d'estomac.

Bien que n'étant pas forcément dus à une mycose digestive, ces troubles peuvent néanmoins en être des symptômes. Il est donc important de consulter.

Importance du diagnostic

La mycose digestive se soigne bien, mais les récidives peuvent être fréquentes. Certaines personnes sont en effet plus prédisposées que d'autres à développer des candidoses :

  • Il est donc important de comprendre d'où vient la mycose : stress, mauvaise alimentation, suralimentation, diabète ignoré, etc.
  • Cela permet, quand c'est possible, d'agir sur la cause et d'éviter les mycoses chroniques.

La consultation d'un médecin est toujours indispensable pour valider le diagnostic et ne pas confondre une autre maladie de l'appareil digestif avec une mycose.

Une fois le diagnostic posé, le médecin prescrira le traitement antifongique nécessaire à la disparition de la mycose.

Lire l'article Ooreka

Prévention de la mycose digestive

Quelques gestes préventifs sont à prendre pour éviter de développer une mycose digestive :

  • avoir une alimentation équilibrée ;
  • éviter les excès de sucreries, de sodas, de boissons alcoolisées ;
  • bien se laver les mains pour préparer le repas et avant de se mettre à table ;
  • bien laver les fruits et les légumes ;
  • lors d'un traitement antifongique, réduire voire supprimer les glucides (pain, pommes de terre...) et les fromages fermentés.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Zones du corps atteintes

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider