Sommaire

 

Une fois le diagnostic confirmé par un médecin, on pourra choisir le traitement de la mycose.

Quels sont les différents traitements antifongiques que peut prescrire le médecin pour soigner une mycose ? Sont-ils efficaces et sans danger pour la santé ? Guérissent-ils définitivement la mycose ?

Lire l'article Ooreka

Les différents traitements de la mycose

Il existe une large gamme de produits avec des propriétés antifongiques qui, comme leur nom l'indique, permettent d'éliminer les champignons à l'origine de la mycose.

Une mycose peut être soignée :

  • par application d'un antifongique local (on dit aussi que c'est un topic) ;
  • par administration d'un antifongique oral, ce qui est toujours le cas pour les mycoses internes telles que la mycose digestive, la mycose de l'œsophage ou la mycose intestinale ;
  • par une combinaison des deux.

La consultation préalable d'un médecin est vivement recommandée pour :

  • effectuer le bon diagnostic ;
  • savoir quels traitements antifongiques sont recommandés selon le cas ;
  • se faire prescrire les médicaments (les antifongiques ne pouvant être vendus que sur prescription médicale).
Lire l'article Ooreka

Le traitement de la mycose selon son type

Attention, les indications qui suivent n'ont rien à voir avec une prescription médicale. Ils sont purement indicatifs et ne sauraient faire office d'ordonnance. Seul le médecin pourra vous conseiller le produit qui correspond à votre cas particulier.

Mycose des ongles ou onychomycose

Le double traitement (oral + local) est conseillé :

  • En application locale : le médecin pourra vous conseiller un vernis antifongique à base d'allylamines, d'imidazolés, de morpholine (amorolfine), d'hydroxypyridone (ciclipirox), de polyène (amphotéricine B), etc., chaque molécule ayant une action spécifique sur l’un et/ou l’autre des pathogènes incriminés.
  • Par voie orale, pour une action plus globale destinée à accélérer le processus de guérison : le médecin vous prescrira des comprimés antifongiques à base :
    • de Terbinafine, qui agit contre les dermatophytes et dans une moindre mesure, contre les onychomycoses à moisissures ou à Candida (le taux de guérison est de 75 % en moyenne) ;
    • d'Itraconazole, qui a un spectre d'activité plus large (le taux de guérison mycologique est de 61 % pour les ongles des doigts et de 54 % pour les ongles des pieds).

Cette approche systémique doit être privilégiée si plus de la moitié de la surface de l'ongle est touchée ou si au moins 3 ongles sont concernés.

Il est également possible de recourir aux huiles essentielles (HE). Commencez par faire un bain de pieds avec de l'hydrolat de géranium bourbon (150 ml dans une bassine avec deux cuillerées à soupe de gros sel et d'argile). Ensuite versez 6 gouttes d'HE de cannelier de Ceylan, 16 gouttes d'HE d'encens (ou d'HE de palmarosa en cas de mycose ancienne) et 38 gouttes d'HE d'arbre à thé dans un flacon de 10 ml et complétez avec de l'huile végétale de jojoba. Agitez et appliquez quelques gouttes de ce mélange sur l'ongle à traiter à raison d'une à deux fois par jour pendant plusieurs mois.

Lire l'article Ooreka

Muguet buccal

Plusieurs traitements locaux sont possibles :

  • le sirop à base d'Amphotericine B, que l'on peut laisser en contact de la bouche ;
  • le comprimé gingival à base de Miconazole (avec des contre-indications importantes) ;
  • sous forme de gel buccal ;
  • de l’argent colloïdal en bain de bouche ou en comprimés à sucer.
Lire l'article Ooreka

Mycoses de la peau

Après avoir nettoyé le pourtour de la mycose avec une solution type Betadine, puis bien essuyé, l'application locale d'une crème à base de Terbinafine est suffisante. Il faut appliquer le produit aussi souvent que le médecin l'a prescrit.

Pour le pied d'athlète, le même genre de traitement peut être complété par une poudre antifongique à incorporer dans les chaussures.

L'application d'une crème à base d'argent colloïdal en 200 ppm peut également être envisagée.

Mycose vaginale

Le plus souvent, votre gynécologue associe une crème ou pommade antifongique à appliquer sur les muqueuses externes à une prise d'ovules (à placer dans le vagin) à base d'Econazole ou de Clotrimazole.

Le traitement est assez rapide (en moyenne 3 jours).

Teigne

La teigne nécessite souvent un traitement double, oral + local.

Par voie orale, et sur prescription médicale, on donne généralement un comprimé à base de Griséofulvine ou de Terbinafine.

De façon générale

Dans tous les cas :

  • Les candidoses, les onychomycoses et les dermatophytoses sont souvent soignées par des antifongiques à base de Terbinafine.
  • Le Pityriasis versicolor nécessite plutôt un antifongique à base de Ketoconazole.
  • L'Aspergillus répond mieux au fongicide à base d'Itraconazole.
  • Tandis que les infections buccales (muguet, perlèche) réagissent bien au Miconazole.

Innocuité des médicaments antifongiques

Prendre un médicament pour soigner un trouble implique de prendre conscience qu'il peut toujours y avoir des effets secondaires.

  • C'est pourquoi certains médicaments antifongiques doivent vraiment être prescrits au cas par cas, et vous devez signaler impérativement à votre médecin tout autre traitement en cours et tout autre trouble de la santé.
  • Les personnes fragiles – femmes enceintes, personnes âgées, malades – devraient s'abstenir de prendre certains antifongiques.
  • Il est important, outre l'avis du médecin, de bien lire la notice des effets indésirables une fois le médicament acheté et avant de commencer votre traitement.

Certains types de mycoses peuvent également se soigner très bien grâce à des remèdes naturels.

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Limites du traitement : la nécessaire prévention

Le soin, qu'il soit par traitement allopathique ou par des traitements naturels, apporte un réel soulagement et élimine facilement les symptômes de la mycose.

Toutefois, la mycose peut réapparaître dans certains cas. Pour éviter les mycoses à répétition, dans la mesure où l'on peut agir sur leur cause (ce qui n'est pas toujours le cas), quelques gestes préventifs pourront aider, notamment :

  • améliorer la qualité de son alimentation ;
  • avoir une bonne hygiène de vie et un sommeil de qualité ;
  • prendre quelques mesures préventives en matière d'hygiène dans l'habitat ;
  • améliorer la gestion de son stress et son anxiété ;
  • choisir des vêtements et chaussures en matières naturelles ;
  • être attentif dans les lieux publics.
Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider