Sommaire

 

La mycose est une maladie, le plus souvent bénigne, qui se soigne assez facilement lorsque le traitement est suivi jusqu'au bout.

Cependant, certaines mycoses touchant les organes internes peuvent être dangereuses surtout si elle ne sont pas diagnostiquées et soignées à temps. Il est donc important de distinguer les différents types de mycose pour savoir quels sont les symptômes qui doivent alerter.

Lire l'article Ooreka

Les principaux types de mycoses

Une mycose évoque une maladie due à un champignon : la prolifération anormale d'un champignon sur (ou dans) le corps entraîne la maladie.

Selon le type de champignon (ou levure) et les symptômes de la maladie, l'infection va prendre différents noms, mais reste de type « mycose ».

On distingue plusieurs types :

Si toutes ces maladies sont plus ou moins graves, même les plus bénignes nécessitent un traitement approprié, d'où la nécessité de consulter.

Lire l'article Ooreka

Ressemblances et différences entre les types de mycoses

Il existe des traits communs à toutes les mycoses, et des points qui les différencient.

Points communs

Toutes les mycoses :

  • Sont dues à un champignon : le champignon responsable est différent selon le type de mycose.
  • Sont soignées par antifongique ou antimycosique : un traitement adapté et destiné à lutter contre la prolifération de tout type de champignon.
  • Doivent être soumises à un diagnostic médical, car :
    • une mycose non traitée peut vite se propager (y compris à l'entourage si elle est très contagieuse) ;
    • certaines peuvent se localiser sur des organes vitaux et être dangereuses ; poser le bon diagnostic est un premier pas vers la guérison.
Lire l'article Ooreka

Points de divergence

Les différents types de mycoses se différencient par :

  • La localisation :
    • dans les régions pileuses (cheveux, poils, barbe), comme c'est le cas pour la teigne ;
    • sur les muqueuses (bouche, estomac, etc), les plis ou la peau en surface, auxquelles s'attaquent le muguet ou la mycose digestive (type candidoses) ;
    • dans les bronches, les poumons, les voies respiratoires, où s'installent la pneumocystose ou la cryptococcose.
  • Les symptômes : il existe presque autant de symptômes que de types de mycoses.
  • Le mode de diagnostic, qui varie selon la mycose suspectée et le type des symptômes :
    • la prise de sang ;
    • l'examen à l'oeil nu ;
    • la bronchoscopie ;
    • la lumière de Wood (lampe à ultra-violets).
  • L'évolution de la maladie :
    • certains types de mycose peuvent devenir dangereuses pour le patient si elles ne sont pas traitées à temps ;
    • d'autres ne représentent pas de danger pour la santé.
  • Le caractère contagieux ou non.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre les mycoses

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider