Sommaire

Soigner une mycose vaginale

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Une mycose vaginale chez la femme est une infection génitale due à un champignon, le plus souvent le candida albicans.

Présent naturellement dans la flore vaginale, c'est la multiplication anormale de ce germe qui provoque une mycose. Cela peut survenir soit d’un déséquilibre de la flore vaginale due à une fatigue, d'une pathologie (ex. : diabète), d'une baisse des défenses immunitaires, d'une grossesse, soit suite à un rapport sexuel avec une personne infectée. Si cette pathologie est le plus souvent bénigne, les récidives sont malheureusement fréquentes.

Devant toute pathologie, prenez contact avec votre médecin traitant et suivez ces recommandations pour soigner une mycose vaginale.

1. Reconnaître les symptômes d’une mycose vaginale

Les signes d’une mycose vaginale sont facilement reconnaissables, provoquant un inconfort de la sphère intime et une gêne dans la vie quotidienne, avec des symptômes tels que :

  • des douleurs vaginales et de la vulve à type de brûlures notamment en urinant et de démangeaisons qui peuvent être très intenses ;
  • un écoulement blanc et épais plus ou moins important ou pertes blanches ;
  • une rougeur intense douloureuse des muqueuses génitales (vulvite) ;
  • des douleurs lors des rapports sexuels.
Lire l'article Ooreka

2. Traitez la mycose vaginale et prévenez les récidives

Le traitement d’une mycose vaginale repose sur deux principes :

  • Un traitement antimycosique général (qui détruit les champignons) :
    • par ovule gynécologique à introduire le soir, profondément au fond du vagin, en position allongée, pour une meilleure efficacité pendant de 1 à 3 jours, selon les indications de votre médecin ;
    • ou par comprimé à prendre par voie orale.
  • Un traitement local et des mesures d’hygiène intime régulières :
    • Effectuez votre toilette intime par un savon neutre ou alcalin, ne pas utiliser de savons parfumés ou autres sprays intimes.
    • Ne prenez pas de bain, ni de douches vaginales qui perturbent la flore vaginale.
    • Séchez-vous soigneusement après la toilette.
    • Appliquez la crème, le liquide ou la poudre antifongique prescrite par votre médecin sur les lésions génitales (généralement 8-10 jours).
    • Portez des sous-vêtements de préférence en coton et qui ne pas trop serrés.
    • Urinez régulièrement et particulièrement après chaque rapport sexuel.

3. Évitez les récidives de la mycose vaginale

Continuez à suivre ces mesures d’hygiène intime afin d’éviter les récidives.

Votre partenaire doit aussi être traité, en particulier s'il présente des symptômes de mycose génitale.

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider